Dans LE SOIR du 21/01/2010, le bourgmestre évoque l'avenir de Hottemme et Wéris, deux attractions qui vivotent.

Il envisage plusieurs phases pour redynamiser les lieux, patrimoines archéologique et naturel.

1. Création d'une voie lente entre Wéris et Hottemme.

Il existe déjà une liaison "lente" entre le dolmen de Wéris et Hottemme, comme le montre les vues satellites ci-dessous

dolmen2.png

dolmen11.png

Source : Google Maps

La flèche bleue jaune indique le domaine de Hottemme, la flèche jaune indique le centre de Hottemme qui contient les remarquables diaporamas d'Eugène Thiernesse, la flèche rose indique le dolmen de Wéris.

On voit bien le chemin, qui devrait être aménagé, qui mène déjà vers le Centre de Hottemme.

Reste à prévoir une liaison vers le domaine de Hottemme, car la route qui passe devant est assez dangereuse avec ses virages cachés.

2. Projet de financement pour Wéris

Projet de financement européen, avec des pôles d'envergure comme Carnac ou Stonehenge

3. Reprise de l'activité de Hottemme par le privé

Projet de Ourthe et Somme qui envisage la construction d'une trentaine de maisons écotouristiques de 6 à 8 personnes. La commune pourrait se charger de l'accueil par exemple, comme le souhaite le bourgmestre.

4. Fusion du musée des mégalithes et du biorama

En utilisant les espaces disponibles à Hottemme pour y installer la nouvelle scénographie qui retrace l'histoire des mégalithes

5. Fouilles archéologiques

En accord avec le ministre du patrimoine, Benoit Lutgen (CDH), l'idée est de lancer une nouvelle campagne de fouilles car les lieux recèleraient encore d'autres menhirs. Mais bon, faudra du temps pour mettre cette campagne sur pieds

Il faudrait aussi, déjà, et cela ne couterait rien, assurer une meilleure visibilité de ces deux lieux, notamment sur le net.

J'y reviens dans un prochain billet.