Le premier salon des produits locaux et équitables placé sous l'égide de l'échevin de l'économie, Jean-Marc Jalhay, s'est tenu ce lundi 7 mai, et l'Avenir nous relate l'évènement, et ICI aussi.

Et tout de suite, tu te dis, amical mais suspicieux lecteur, mais je connais la productrice sur la photo. Curieux !

Et tu as raison évidemment, c'est l'épouse de l'échevin des Travaux, Freddy Paquet, propriétaire du magasin à la ferme "Aux saveurs des dolmens".

L'explication est pourtant toute simple, soit l'échevin connait le journaliste, soit le journal n'a que cette photo d'un producteur local, soit encore plus simplement, c'est l'ADL qui a confié la photo au journaliste.

Car, comme tu as une bonne mémoire photographique, tu te dis : "mais c'est bien sûr !"

Tu vas vérifier et tu tombes sur CECI. Et voilà, content ? C'est la même photo juste un peu recadrée. C'est beau l'amitié... et le mélange des genres, non ?

Bref !

L'échevin de l'économie prévoit, vu le succès de la manifestation, de greffer ce "salon" sur le marché hebdomadaire de ... Barvaux.

Et de nouveau, tu t'interroges : "Mais pourquoi Barvaux, alors que la Petite Batte de Bomal s'inscrit dans un ratio 1:10 en sa faveur, en nombre de visiteurs qui fréquentent ces deux marchés ?"

Si tu as la réponse, ce serait gentil de me la communiquer, parce que moi, je ne comprends pas non plus. D'autant qu'il existe une petite surface commerciale libre à l'emplacement de l'ancienne librairie Breulheid. A 10 m du carrefour quoi !