Ce 1 mars 2012, le ministre[ Paul FURLAN|a accordé une subvention d’équipement touristique pour la rénovation du centre de tourisme social du « Mont-des-Pins » destinée à la transformation des dortoirs (phases 1 et 2).

Cette subvention s'élève à 1.133.250 euros pour les phases 1 et 2 pour un programme de rénovation s'élevant à 1.888.500 euros. Le projet est de porter ainsi les nuitées de 20.000 à 40.000/an.

Le Mont des Pins, Dennenheuvel en flamand, fait partie du réseau des Mutualités Neutres.

montdespins.jpeg

C'est un des derniers témoins du tourisme social mis en place par les Mutualités, à une époque où les petits wallons se retrouvaient en colonie à la côte belge et où les petits flamands et leur familles se retrouvaient en Ardenne (pas dans les Ardennes, hein, parce que cela c'est en France).

La Jastrée à  Barvaux, transformée en Centre d'accueil pour demandeurs d'asile, appartient ainsi aux Mutualités socialistes flamandes.

Le Mont des Pins, opérateur touristique social, avait déjà reçu du ministre LUTGEN plusieurs subventions pour rénover le Centre :

  • en 2004 et 2005, les deux premières phases des travaux avaient déjà fait l’objet de subventions pour un montant de 519.508 euros.
  • en 2007 : 306.480 euros pour un coût global des travaux estimé à 510.802 euros pour les travaux d’extension de la salle à manger (travaux de démolition et de soutènement, isolation, structures en bois,…). Source
  • en 2008 : 317.100 euros pour un coût global des travaux estimé à 528.513,32 euros afin de soutenir la quatrième phase des travaux (travaux de finition, pose de châssis, achat de chambres froides, lave-vaisselle, …). Source

En face du Centre du Mont des Pins, il y a.... le Mont des Pins, classé zone Natura2000 et projet Life Hélianthème.

Et sur la colline sud, se trouve à un jet de pierre (faut un bon lanceur quand même) le Domaine de Hottemme et son Centre d'Accueil et d'Exposition, le seul espace vert public de Wallonie depuis 1981 par un A.R. qui l'institue inaliénable et improductif par vocation afin de lui garantir une dimension sociale.

C'est aussi un opérateur touristique social mais à but éducatif et conservatoire du Commissariat Général au Tourisme  Ses 150 hectares sont, eux aussi, classés en zone Natura 2000 et projet Life Hélianthème.

hotdomaine.png

Hottemme accueille 30.000 visiteurs/an, gratuitement dans son parc, gratuitement pour les enfants jusqu'à 12 ans (et les écoles) pour respecter sa mission sociale à vocation pédagogique d'initiation à la nature (par son biorama exceptionnel), à la vie rurale d'autrefois (par son exposition) et à la biodiversité.

Le réseau voies lentes cyclables de Pays-de-Famenne passe devant le Mont des Pins, continue vers Hottemme (balise point-noeud 63) et se poursuit vers le circuit des Mégalithes.

S'il fallait résumer, on loge au Centre du Mont des Pins, et on visite Hottemme, puis,  plus loin, le site des mégalithes de Wéris.

On a ainsi une offre touristique complète : logement, site "biodiversité et vie rurale" remarquable, et site archéologique remarquable. What else ?

Ben une bière régionale à Hottemme, à la terrasse plein sud devant le panorama attachant, dans le calme, par temps ensoleillé et petite brise. On peut toujours rêver !