Le domaine de Hottemme, géré par la région wallonne (Commissariat général au tourisme) se compose d'un vaste espace vert de 150 hectares en zone Natura 2000 constitué de bois, de prairies, d’un parc de 7 hectares aménagé pour la promenade et la détente.

Des travaux de rénovation y ont été réalisés depuis 1997 pour plus de 2 millions (euros).

Un centre d’accueil et d’exposition présentant plus de cinquante bioramas de grande utilité pédagogique ainsi qu’une cafétéria complètent partiellement le domaine touristique.

Le domaine est fréquenté par +/- 28.000 visiteurs par an pour des frais de fonctionnement de +/- 500.000 euros/an en ce compris les salaires des 11 personnes qui y travaillent.

M.Lutgen au Gouvernement wallon du 30 août a décidé de transférer la gestion du domaine au privé.

Il propose également de ne pas terminer l'aménagement du domaine et de réaffecter les montants prévus, soit 1,6 million d'€ venant de l'Europe, le Feder et de la Région wallonne, à une campagne de promotion touristique du produit «Ardenne» en général et de la province de Luxembourg en particulier.

Et donc, tout naturellement, M. Courard s'y oppose, arguant du fait que c'est un bel outil, touristique, environnemental, pédagogique, très accessible pour le public proposant un prix d'entrée de maximum 2€ et gratuit pour les écoles.

Vous noterez que M. Lutgen provient du Sud-Luxembourg, tandis que M.Courard provient de la région.

Ce genre d'infrastructure est évidemment quasi impossible à rentabiliser, sauf à en augmenter de manière conséquente le droit d'entrée et/ou à en modifier la finalité. (genre petits chalets dispersés dans les 150 hectares, si vous voyez)

Par ailleurs, il faudra qu'on m'explique en quoi, dans cette matière, nécessairement, une gestion par un privé (qui par définition n'a pas de but philantropique ou environnemental) doit être meilleure qu'une gestion par un service public.

Est-ce que ce genre de structure doit impérativement être rentable (avec les dégradations des biotopes et de l'environnement que l'on peut supposer et que l'on constate dans d'autres parcs tenus par des privés) ou cela doit-il être un lieu de défense et de préservation d'un patrimoine naturel authentique (faune et flore) doublé d'une mission pédagogique favorisant le respect de la nature ?

Y a-t-il d'ailleurs un seul autre endroit de cette étendue dans la région où l'on puisse se promener sans être dérangé par de bruyantes et régulières activités motorisées ?

Pour info, le Parc des 3 pays est d'ailleurs cogéré par des régions dont la Région wallonne.

Il serait sans doute plus intéressant de se pencher sur une diversification des activités du domaine pour augmenter son attractivité.